Un noël écolo, une illusion?

20201108_133311

Nous nous préparons à passer un Noël un peu particulier cette année. Peut-être une occasion de revoir notre manière de consommer à cette période?

En toute honnêteté, comme tout le monde, j'ai consommé à outrance du non nécessaire sans me poser de question. J'ai toujours acheté d'occasion mais pour des raisons financières. Aujourd'hui, je me questionne longuement avant d'acheter quelque chose, même d'occasion.

Ici bien sûr l'objectif n'est pas du tout moralisateur mais au contraire de donner quelques astuces et conseils issus de mon expérience pour réduire son impact environnemental dans cette période de l'année tout en se faisant plaisir et en économisant un peu de sous, c'est toujours pas mal, surtout en ce moment! (merci Covid)

Tout d'abord, c'est peut-être là que le bas blesse en premier: le sapin et les décorations de Noël. Pour ce qui est du sapin, il n'y a pas vraiment de solution idéale car le mieux serait de ne pas en faire. Pour ma part, j'ai des enfants jeunes, c'est incontournable. Le sapin artificiel peut sembler une alternative encourageante, même si les puristes diront que ce n'est pas pareil qu'un vrai. Certes il peut durer très longtemps mais ça reste du plastique qui, même après 20 ans de bons et loyaux services, finira à la poubelle et polluera. On peut l'acheter d'occasion mais ça ne change pa le fait qu'au final il ira à la poubelle. Question déchet, le sapin naturel pourrait sembler mieux. C'est le cas car il ne générera pas de déchet à la fin de sa vie. Cependant il en a généré lors de sa culture et son transport. Pour ma part, nous achetons tous les ans un sapin naturel car ça me semble la meilleure alternative mais encore une fois, tout dépend du point de vue: même si le déchet n'est pas dans ma poubelle, il contribue quand même à la dégradation générale de la planète. 

Pour ce qui est des décorations, là encore, pas de solutions miracle. J'ai un carton de décorations depuis 10 ans. On peut en trouver facilement d'occasion mais une fois cassé, c'est poubelle... On peut privilégier au maximum une décoration naturelle issue de l'extérieur comme des pommes de pin par exemple.  

Maintenant le problème épineux des cadeaux... Chaque famille est différente et rares sont les familles entièrement impliquées dans leur ensemble dans l'écologie. Aujourd'hui il est assez courant que les proches demandent aux parents ce que veulent les enfants, ce qui déjà évite les cadeaux inutiles. On peut par exemple à cette occasion proposer des liens avec les dits cadeaux d'occasion. Généralement, ils sont bien moins chers, ça peut faire pencher la balance. Si vous devez acheter neuf, cherchez des alternatives en matières natuelles tel que le bois ou recyclé ou biologique pour l'habillement par exemple. Vous pouvez aussi demander pour vous ou vous enfants des "expériences", c'est-à-dire des cadeaux non matériels tels qu'une sortie, un ciné, un spectacle, un week-end chez tata ou que sais-je. Suivez votre inspiration! Ce moment peut aussi être l'occasion de faire découvrir le zéro déchet à vos proches qui sont sensibles à l'écologie avec un kit par exemple (kit découverte ainsi murmure la terre).

Qui dit cadeaux, dit aussi emballage, et là, c'est l'orgie de déchets! Il y a déjà les boîtes dans lesquelles sont emballés les jouets neufs puis le papier cadeau... Quel gâchis, on est bien d'accord! 

Plusieurs alternatives s'offrent à vous. D'abord réutiliser des emballages que vous avez chez vous tels que des journaux. Ca n'élimine pas le déchet final mais c'est mieux que rien. Honnêtement, les enfants s'en fichent, c'est à nous que ça fait plaisir un joli papier princesse, vous ne croyez pas?

Sinon vous pouvez utiliser des emballages dits réutilisables, c'est-à-dire des tissus, si possible en seconde main, soit sous forme de pochon (voir par ici) soit une technique d'emballage appelée "furoshiki". Vous trouverez facilement des explications sur internet. L'emballage peut faire partie du cadeau ou bien vous le récupérez après. Je le fais avec certains emballages, ça passe sans problème. 

Les gourmandises de Noël tels que les chocolats peuvent se trouver en vrac mais sont assez chers. Privilégiez si possible un chocolatier local. C'est plus cher mais vous aurez la qualité. En cette période de confinement, on a de toute façon pas besoin de kilos supplémentaires :) Faites attention dans les listes d'ingrédients à l'huile de palme notamment, une catastrophe environnementale.

Pour le repas, là encore, essayez de privilégier les commerçants locaux qui en ont besoin en ce moment. Choisissez bio autant que possible. Vous pourrez trouver notamment des vins bio vraiment top. Pour la déco du repas, le minimalisme est la meilleure solution: pommes de pin, houx, branches de sapin. Le rendu peut être très joli!

Je pense avoir fait le tour de la question. Si vous pensez à quelque chose dont je n'ai pas parlé, n'hésitez pas à laisser un commentaire, j'y répondrai de mon mieux et en toute honnêteté. On peut tous avancer vers une vie plus simple plus respectueuse de l'environnement. Mais si vous lisez ceci, vous le savez, n'est-ce pas? :) 

 

 

 

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Service client
À vos côtés 7j / 7 !

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,