Parlons féminité et protections hygiéniques

20201220-132608

Lorsque l'on parle zéro déchet, on pense à plusieurs pôles où sont produits principalement les déchets. La cuisine en est un, ainsi que les toilettes et la salle de bain. Dans les toilettes, des déchets réguliers sont notamment produits par les femmes lors de leurs menstruations. 

Revenons sur quelques chiffres, si vous voulez bien :

Sur une moyenne de 38 ans de menstruations, une femme va jeter environ 11 000 protections jetables, ce qui représente la bagatelle de 150 kg de déchets. Les matières qui composent une protection hygiénique mettront de 500 à 800 ans pour se dégrader. C'est 45 milliards de protections qui sont jetées après un usage unique à travers le monde chaque année! Etonnant qu'on ne croule pas encore couverts de serviettes hygiéniques usagées avec des quantités pareilles!!

Il y a aussi une autre forme de pollution plus insidieuse qui concerne l'environnement comme la porteuse: les produits chimiques. Ces produits entrants dans la composition des protections hygiéniques sont nocifs, particulièrement sur cette zone sensible de notre anatomie. Vous en portez depuis longtemps et pas de bobo me direz-vous? Certes ce ne sont pas des dommages visibles mais des effets à long terme. Et d'ailleurs, de plus en plus de femmes deviennent allergiques à ces produits, c'est bien qu'il y a un problème, non?

La solution au top du top, c'est le flux instinctif. En gros, vous sentez quand ça va saigner et vous allez au toilettes. Le reste du temps, vous vous "retenez" et donc pas besoin de protections. Personnellement, ça me semble hasardeux. Mais tout mon respect va à celles qui y arrivent!

Deuxième bonne solution, la cup. C'est un petit objet en silicone à la forme d'une coupe que l'on glisse dans le vagin et qui grâce à un effet de succion obstrue le passage et recueille le sang. Il n'y a plus qu'à la vider régulièrement et la faire bouillir pour la stériliser. Là encore, me mettre un truc de cette taille à cet endroit , j'ai jamais pu m'y résoudre. Trop peur de ne pas arriver à l'enlever, que ça me gêne, de m'en mettre partout, enfin bref vous voyez le tableau je pense. 

La dernière solution, c'est les protections hygiéniques lavables et là, j'ai trouvé ce qu'il me fallait. Pour ma part, ça a été adopté immédiatement! Voici mon expérience. Pour la petite anecdote, j'utilise des protège-lingeries quotidiennement depuis l'adolescence, impossible d'en faire l'impasse. A moi toute seule, j'ai explosé la moyenne des 150 kg sur une vie, c'est sûr! Triste record... Je me suis donc lancée après la naissance de mon fils.

Franchement, c'est nettement plus confortable que les trucs plastifiés du commerce. Il arrive qu'ils glissent un peu et qu'il faille les repositionner puisque pas de colle, seulement les pressions. Mais c'est pas très grave je trouve. 

Quand on est au travail, ça demande une petite organisation. J'ai une pochette pour les propres et une en tissu enduit pour les sales dans mon sac. Et le soir, tout le monde part à la machine. Les jours de gros flux, je les rince pour enlever le plus gros du sang (je vais tester au printemps de l'utiliser comme amendement dans mon jardin) avant le passage en machine.

Les premières protections lavables que j'ai acheté étaient blanches, ce qui est rare. Je comprends mieux pourquoi maintenant: une vraie galère à entretenir. A la fin de chaque cycle, je dois les mettre à tremper dans de l'eau bouillante et du percarbonate de soude car elles restent tâchées. Les traces de sang disparaissent (véridique, c'est quasi magique!). Je les fais sécher à l'air libre, pas de sèche-linge ni d'adoucissant qui pourrait altérer les capacités d'absorption. 

J'achète malheureusement encore des jetables quand on part en vacances ou en week-end car je ne me vois pas stocker mes protections sales plusieurs jours sans lavage ou les étendre je ne sais comment. 

Nos aînées ont connu les protections lavables et ont probablement considéré les jetables comme la libération d'une contrainte. Aujourd'hui nous connaissons les ravages sur nous et sur l'environnement de ces produits. En tout cas, maintenant vous le savez, alors testez et trouvez la solution adaptée à vos habitudes! Pour tester une serviettes par mes petites mains, c'est par ici!

 

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Service client
À vos côtés 7j / 7 !

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,